Notre Histoire

LE DÉBUT …

Roland et Juliette Galiay ont construit l’étape en 1969. Mr et Md Galiay issus de l’agriculture et respectivement entrepreneur en bâtiment et ouvrière se lancent dans la construction de l’Etape. Tous deux parents de Françoise, et habitant la vallée de Campan, ils sont en quelques sortes les « petits pionniers » de la restauration en altitude puisque dans un premier temps l’affaire fonctionne uniquement l’hiver sous forme de self-service. Françoise et Eric perdurent la Tradition familiale depuis dès lors. Monitrice de ski à L’ESF de La Mongie (onglet dédié) dans un premier temps, Françoise se rend compte du potentiel que pourrait offrir le restaurant et décide d’entrée dans l’affaire. Elle a fait la connaissance d’Eric Abadie, natif d’Aureilhan, fils d’ouvriers et passionné de rugby qui rêve d’une chose : de devenir berger. Eux deux travaillent alors avec Roland et Juliette depuis 1984, en développant aussi en parallèle l’élevage ovin.

LA SUITE

En 1996, les parents de Françoise lui passe définitivement les rênes de l’étape. Peu après Eric rachète la propriété de la Grand mère de Roland, ou est établi maintenant la plus grosse partie de l’élevage. Ils se serviront alors de se point d’encrage pour développer une cuisine typiquement bigourdane. De « l’étape » le restaurant sera désormais « l’étape du berger ». L’authentique est remis au goût du jour. C’est grâce à la transhumance et aux évènements liés au pastoralisme que l’affaire prend une autre dimension. En parallèle de leurs activités, ils développent la vente directe.
Vient au tour de Françoise et Eric d’avoir des enfants. De leur Union nait Sacha puis Agathe. Depuis tout petit ils baignent alors dans ces deux milieux et aident leurs parents pendant les weekends ou vacances. Agathe souhaitera poursuivre ses études, et décidera de devenir
kinésithérapeute. Alors que Sacha issue d’étude commerciale prendra la décision de rentrer dans l’affaire familiale en 2013.

ET AUJOURD’HUI …

Conscient d’un réel potentiel qui peut être encore développer. Sacha, le fils, pérennise alors la tradition en créant dans un premier temps la partie Snack, puis en développant en parallèle avec son père des soirées durant l’hiver ouvertes aux piétons. Ayant comme ses parents avant lui, ce gout poussé pour les bons produits du Sud-Ouest, il se servira des produits fermiers pour développer l’offre. En 2016, un tout nouveau projet voit le jour … SnowTasty.